DE MANIÈRE NATURELLE LA TOXINE BOTULIQUE NE FIGE PAS LES MUSCLES DU FRONT !

Pourquoi l’injection de toxine botulique par un dermatologue n’entraine pas de risque ?

Dans des circonstances physiologiques normales, chaque sollicitation d’une fibre nerveuse motrice aboutit normalement à la contraction de l’unité musculaire qu’elle contrôle.

L’action de la toxine botulique sur une fibre nerveuse entraîne donc une paralysie de la fibre musculaire correspondante.

Au niveau de l’ensemble d’un muscle l’injection de toxine botulique dans le muscle peut avoir deux conséquences possibles selon la technique d’injection :

> Une paralysie totale du muscle si l’injection est excessive et incrimine toutes les fibres nerveuses qui le commandent. C’est ce type d’injection qui aboutit au front immobile et figé.

> Un effet de simple relaxation du muscle si l’injection n’est limitée qu’à une partie des fibres nerveuses qui le commandent. Le front se détend, les mimiques automatiques se réduisent et ne reproduiront donc pas de froncement excessif mais le mouvement reste toujours possible.

Un patient au front lisse et détendu n’a pas le front paralysé et peut faire varier ses mimiques.

Une approche naturelle pour chaque patient, telle une promesse.


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives