PEUT-ON AVOIR L’AIR NATUREL, AVEC UNE INJECTION de TOXINE BOTULIQUE ?


Qu ‘est-ce que la toxine botulique ?

C ’est un médicament ! ...qui diminue de façon réversible la contraction des muscles.

Elle est utilisée depuis plus de 30 ans, pour corriger des pathologies oculaires (strabisme de l’enfant, tics du visage, spasmes des paupières). Elle a eu l’autorisation de mise sur le marché (AMM), en 1990 en France, pour certaines pathologies en Ophtalmologie, ORL, Neurologie, et Rééducation Fonctionnelle. Plus tard, c’est un couple de médecins canadiens, les Carruthers, qui ont ouvert la voie de son utilisation en médecine esthétique (Botox). Depuis 2003, elle a l’AMM en France, dans un but esthétique, pour le traitement des rides du lion et de la patte d’oie.

Son terrain de jeux : la synapse neuro-musculaire (jonction entre le nerf et le muscle), où elle « ralentit » la transmission nerveuse, et donc la contractilité musculaire. Il ne s’agit pas d’un produit de comblement.

Son aire de prédilection : la région du tiers du supérieur du visage : le front et la zone du regard, dont elle a révolutionné la prise en charge du vieillissement éminemment précoce.

Elle va pouvoir réguler l’activité de nos muscles centrés sur le regard, très fortement sollicités quotidiennement, lorsque nous communiquons, ou manifestons nos émotions.

Comment s’utilise-t-elle ?

Le médecin va injecter de la toxine botulique, en des points précis, dans les muscles entre les yeux, sur les tempes, et sur le front. Cela va entrainer en 2 à 15 jours, un relâchement de la tension musculaire, une décrispation en quelque sorte, des muscles situés au voisinage des sourcils, des tempes et du front.

La peau, en contact particulièrement intime avec les muscles de la région du tiers supérieur du visage, va pouvoir se déplisser, et très rapidement rides et ridules, vont disparaître ou s’atténuer.

Les rides du lion, verticales, inter-sourcilières, peuvent être domptées, ainsi que celles de la patte d’oie, sans véritablement supprimer les rides du sourire ou de l’affection. On peut légèrement ascensionner la queue du sourcil, pour un agrandissement du regard (effet « œil de biche » chez la femme), et lisser le front, avec un effet de réflexion de la lumière sur la peau.

La toxine est un véritable art !

Il ne s’agit pas de figer le regard, d’empêcher l’expression des émotions, mais de travailler tout en finesse, subtilité pour respecter l’harmonie et le naturel d’un regard, sans altérer ou modifier son expressivité. Cela nécessite une expertise médicale et une bonne analyse du sujet, de son expressivité au repos mais aussi de ses mimiques, en dynamique : c’est l’art de la French Touch.

Il est tout à fait possible d’injecter de la toxine botulique, sans provoquer un aspect « figé » du visage, dans le respect du « Naturel », ce qui l’a si longtemps et injustement desservie, par rapport aux autres produits injectables.

Le traitement par toxine botulique peut se concevoir en deux temps, espacés de quinze jours environ, afin d’avoir une première séance « modérément efficace », sans prendre le risque d’en faire trop, et permettre ainsi au patient de décider de rajouter du produit lors de la deuxième consultation, si l’effet est jugé insuffisant.

Le résultat !

La French Touch propose un embellissement du regard par la toxine botulique, avec une diminution ou disparition des rides et ridules indésirables, un rééquilibrage des expressions faciales négatives, et une mise en lumière du teint…Avec aussi, un effet PREVENTIF, non négligeable sur le long terme, sur le vieillissement du regard !

L’effet de la toxine dure entre 4 à 6 mois. En pratique, si l’on est plutôt dans la recherche d’un effet naturel, on peut espacer les injections à un an. Quand la débuter ? Pas de consensus véritable, laissé à l’appréciation du médecin, au cas par cas. Il faut savoir qu’au fil des années la toxine botulique pourrait perdre de son efficacité chez un même sujet.

La Toxine Botulique, utilisée entre des mains expertes est, sans conteste, la star de la médecine esthétique, dans la prise en charge de la prévention du vieillissement, et de l’embellissement du regard.


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents